Fermer

 

 

 


Médaille d’honneur des banques canadiennes pour action policière méritoire

Dernière modification 03 novembre 2015

Chaque année, la Médaille d’honneur des banques canadiennes reconnaît des actions policières exceptionnelles dans la lutte contre le crime dont font l’objet les banques du Canada. Les récipiendaires de cette prestigieuse récompense ont fait preuve d’un dévouement qui va au-delà de leur devoir lorsqu’il s’agit de prévenir les crimes contre les institutions financières du Canada et de faire enquête dans ce domaine.

La Médaille d’honneur est décernée
Depuis 1972, l’Association des banquiers canadiens (ABC) a rendu hommage à 233 policiers canadiens. La Médaille d’honneur est décernée chaque année lors d’une cérémonie officielle dans le cadre de la Conférence annuelle de l’Association canadienne des chefs de police.

Assurer la protection de ses employés et de ses clients est une priorité pour le secteur bancaire canadien. Les crimes commis contre nos banques vont du vol à main armée à la fraude de haute technologie très organisée. Nos institutions financières et les forces de l’ordre continuent de collaborer étroitement afin de lutter contre le crime au quotidien.

Voici des renseignements sur les moyens d’assurer votre propre protection contre le crime financier.  

Admissibilité

Tous les membres assermentés actifs (au moment des événements) des forces de l’ordre sont admissibles à cette récompense, dont les agents spéciaux et les gendarmes auxiliaires assermentés.

La Médaille représente la plus prestigieuse récompense remise par l’ABC à un membre assermenté des forces de l’ordre (dont les agents spéciaux et les gendarmes auxiliaires assermentés) en reconnaissance de ses réalisations exceptionnelles dans une enquête impliquant le secteur bancaire1, notamment des actes de bravoure et de courage, ainsi que des preuves d’ingéniosité apportées en vue de surmonter des obstacles et des circonstances difficiles pour amener l’enquête à une conclusion réussie.

La récompense peut être remise à un individu ou à un groupe. Voici les critères de mise en candidature :

Individu : Cette récompense est remise à un policier pour une enquête singulière, et pas nécessairement médiatisée, impliquant une banque. Le policier aura fait preuve de diligence exceptionnelle en vue de surmonter des obstacles et des circonstances difficiles. Également, cette récompense peut être attribuée à un policier qui s’est exposé, délibérément, à un grand risque (menaces de blessures corporelles graves ou de mort, danger imminent, etc.) afin de protéger des vies, dont celles d’employés et de clients d’une banque, ou des biens matériels appartenant à une banque.  

Groupe (Équipe) : Cette récompense est remise aux membres assermentés des forces de l’ordre (dont les gendarmes auxiliaires assermentés) qui travaillent au sein d’un groupe ou d’une équipe sur une enquête impliquant le secteur bancaire. Les résultats de l’enquête devront démontrer un rendement exemplaire dans des circonstances difficiles menant à une conclusion réussie de l’enquête. Il peut s’agir d’une enquête sur un vol de succursale, où des employés et des clients auraient été à risque, ou d’une enquête sur des actes frauduleux contre une ou plusieurs banques, posés par un groupe de crime organisé.

Voici de plus amples renseignements au sujet des critères d’attribution de la médaille et des formulaires de mise en candidature.

Lauréats de 2015

La Médaille d’honneur des banques canadiennes pour action policière méritoire de 2015 a été décernée aux agents de police exceptionnels suivants :

Agent spécial John Liau, Caporale Suzanne Krumbhols et Sergent-détective Johanne Grenier

Sergent-détective Johanne Grenier, Service de police de la Ville de Montréal

La sergent-détective Johanne Grenier était chargée de l’enquête dans le cadre du projet Fausseté. Ce projet visait un groupe de crime organisé qui pratiquait l’hameçonnage en se faisant passer pour une banque canadienne de confiance afin de voler les renseignements personnels de ses victimes. On parle d’hameçonnage, une forme de fraude par courriel, lorsque des criminels tentent de voler des renseignements personnels en se faisant passer pour une organisation de renom. Le plus souvent, des messages électroniques de masse, portant l’adresse d’une société ou d’une banque connue, sont envoyés à des victimes potentielles leur demandant de « vérifier » leurs renseignements personnels.

Relevant ce grand défi, la sergent-détective Grenier a confirmé son leadership en démasquant et en arrêtant le chef de la bande et ses cinq complices. Les talents en matière de surveillance et de détection de la sergent-détective Johanne Grenier sont mis à l’honneur..

Agent spécial John Liau, Services secrets des États-Unis – Caporale Suzanne Krumbhols, GRC

L’agent spécial des services secrets américains John Liau, et la caporale de la GRC Suzanne Krumbhols, ont collaboré dans le cadre d’une enquête transfrontalière couvrant la ville de Vancouver et l’État de Washington. Les criminels visaient des commerces au Canada, principalement des cafés populaires, où ils volaient les données sur les cartes de débit pour créer des cartes bancaires frauduleuses qu’ils utilisaient par la suite dans l’État de Washington. Des retraits suspects à des GAB aux États-Unis avec des numéros de cartes de débit canadiennes ont sonné l’alarme. 

Grâce à leur coordination exemplaire et à leur communication soutenue, l’agent spécial Liau et la caporale Krumbhols étaient en mesure d’identifier le cerveau de ce réseau criminel complexe. Leurs idées novatrices et leurs grandes compétences en matière d’enquête ont permis de traduire en justice le chef de gang et ses six acolytes.

Vous avez des questions sur la Médaille d’honneur?

Personne-ressource 
Malcom Chivers
Directeur, Sécurité d’entreprise
Association des banquiers canadiens
security@cba.ca

Consultez ici la liste des récipiendaires précédents.  


 

 

Contenu connexe