Fermer

 

 

 


À la recherche d’un cadeau de Noël utile? Pourquoi pas une cotisation à l’épargne-études?

Dernière modification 22 novembre 2011

Pour diffusion immédiate

Toronto (Ontario), le 22 novembre 2011 – Faites-vous partie des nombreux Canadiens qui, moins de cinq semaines avant Noël, parcourent les centres commerciaux à la recherche du cadeau parfait? Si votre liste comprend des enfants, offrez-leur un cadeau qui durera longtemps et dont la valeur est difficile à évaluer : une cotisation à leur épargne-études.

« Vous pouvez permettre à vos enfants de réaliser leurs rêves de carrière en les aidant à économiser dès maintenant pour leurs études postsecondaires. Afin que les enfants aient les bons outils financiers durant leurs années d’études, il est important qu’ils commencent à planifier bien à l’avance », a déclaré M. Terry Campbell, président de l’Association des banquiers canadiens (ABC). « Le Canada a prévu quelques excellents programmes visant à aider les familles à épargner. Et la bonne nouvelle, c’est que le gouvernement fédéral cotisera lui aussi à ces comptes d’épargne. Il s’agit d’un excellent cadeau de la part des parents, des grands­parents, des membres de la famille ou des amis. Oui, n’importe qui peut cotiser et aider l’enfant à se constituer une épargne-études. »

Régime enregistré d'épargne-études (REEE) – Il s’agit de comptes d’épargne offerts par un nombre d’institutions financières, dont les banques, qui permettent aux individus d’épargner, à l’abri de l’impôt, en vue des études postsecondaires. Grâce à la Subvention canadienne pour l'épargne-études, le gouvernement fédéral versera à votre REEE l’équivalent de 20 % de vos cotisations annuelles, jusqu’à concurrence de 2 500 $.

Le Bon d'études canadien est un autre incitatif à l’épargne-études que le gouvernement offre aux familles à revenu modeste. Conformément à ce programme, le Gouvernement du Canada fera une cotisation unique de 500 $ au REEE admissible et une cotisation annuelle de 100 $, jusqu’à concurrence de 2 000 $. Cette contribution cesse lorsque l’enfant atteint l’âge de 15 ans.

Novembre est le mois de la littératie financière

Novembre est le Mois de la littératie financière. L’occasion est excellente, un mois avant Noël, pour apprendre aux enfants l’importance de l’épargne. L’ABC a des suggestions pour commencer à inculquer à vos enfants quelques bonnes habitudes de gestion financière.

« Comprendre comment épargner, investir et établir un budget est aussi important qu’apprendre l’alphabet », a dit M. Campbell. Les banques offrent une foule d’information pour aider les enfants, et même les adultes, à mieux comprendre comment gérer leur argent. »

Information utile :

  • L’Association des banquiers canadiens offre des séminaires de littératie financière dans les salles de classe – les professeurs peuvent en apprendre davantage sur le site www.votreargent.cba.ca.
  • N’attendez pas la nouvelle année pour prendre des résolutions financières. Pour de plus amples renseignements pour les consommateurs sur une variété de questions financières , consultez www.cba.ca/fr/consumer-information.
  • Soyez proactifs et éduquez-vous. Un grand nombre d’organisations participantes au Mois de la littératie financière offrent des renseignements et des programmes éducatifs, menés par des experts à l’échelle du pays. Vous trouverez sur ce site une liste des organismes et de leurs programmes : http://www.financialliteracymonth.ca/fr/organisations-mlf.

L’Association des banquiers canadiens représente 52 banques membres, soit des banques canadiennes ainsi que des filiales et des succursales de banques étrangères exerçant des activités au Canada, et leurs 267 000 employés. L'ABC préconise l’adoption de politiques publiques efficaces, favorisant le maintien d’un système bancaire solide et stable au profit des Canadiens et de l’économie canadienne. Également, l’Association encourage la littératie financière pour permettre aux individus de prendre des décisions éclairées en matière de finance et collabore avec les banques et les services de police en vue d’aider à la protection les clients contre le crime financier et de sensibiliser à la fraude. www.cba.ca

Suivez @banquiersCDN sur Twitter.

Personne-ressource
Christelle Chesneau, Association des banquiers canadiens
Tél. : 514-840-8747, poste 722
Courriel : cchesneau@cba.ca

 

Dans cette section :