Fermer

 

 

 


Services bancaires en ligne, en toute sécurité

Dernière modification 26 février 2016

Les transactions bancaires en ligne sont très populaires au Canada. En effet, plus de 75 % des consommateurs ont recours aux services bancaires en ligne pour effectuer leurs transactions, car il s’agit d’un moyen facile, pratique et sécuritaire. Les banques au Canada utilisent une technologie sophistiquée et des niveaux de sécurité complexes afin de protéger les clients de la fraude lorsqu’ils utilisent les services bancaires en ligne ou mobiles. De leur côté, les clients peuvent contribuer à maintenir leur sécurité en adoptant de simples mesures. Lisez ce qui suit ou visionnez le message vidéo pour apprendre comment bien vous protéger.

Protégez votre ordinateur et vos appareils mobiles

  • Protégez votre ordinateur et vos appareils mobiles des maliciels en y installant un antivirus, un antiespion et un pare-feu. Maintenez ces programmes actifs et à jour afin de garder vos données bien protégées.
  • Restez vigilant lorsque vous utilisez les points d’accès sans fil pour effectuer des transactions financières. Les criminels peuvent utiliser ces liens afin d’accéder à vos renseignements personnels et financiers.
  • Téléchargez les applications mobiles seulement à partir du site de votre banque ou auprès d’un fournisseur approuvé par la banque. Les criminels sont en mesure de créer des applications à l’apparence légitime dans l’objectif de voler vos renseignements personnels et financiers.
  • N’utilisez jamais le courriel pour envoyer des renseignements personnels ou financiers.
  • Assurez-vous que l’adresse électronique des sites visités commence par https:// – « s » pour « sécurisé » – ou que le symbole d’un cadenas fermé s’affiche dans le coin inférieur droit  de votre navigateur.

Choisissez des mots de passe forts

  • Pour les coordonnées de connexion à votre compte bancaire en ligne, choisissez un mot de passe que les criminels ne pourront pas facilement deviner. Utilisez une combinaison alphanumérique, avec des symboles et des lettres majuscules et minuscules. Assurez-vous de bien vous en rappeler. Voici les caractéristiques d’un mauvais mort de passe :

    • Votre nom ou celui d’un membre de la famille
    • Votre date de naissance, votre numéro de téléphone ou ceux d’un membre de la famille
    • Votre numéro de compte ou de carte bancaire
    • Tout terme ou chiffre facile à deviner
    • Un mot de passe que vous utilisez pour un autre site
  • Mémorisez votre mot de passe et évitez de le noter quelque part.
  • N’utilisez pas pour les services bancaires un mot de passe que vous utilisez pour un autre site. Choisissez un mot de passe distinct pour chacun de vos comptes de banque ou de carte de crédit en ligne.
  • Par mesure de sécurité additionnelle : modifiez régulièrement vos mots de passe!

Quelque chose qui cloche? Parlez à votre banque...

Il se peut que votre banque communique avec vous par texte, par courriel ou au téléphone. Toutefois, elle ne vous demandera jamais des renseignements personnels, tels que le numéro de votre carte de crédit, votre NIP ou le mot de passe pour accéder à votre compte en ligne. Ces renseignements sont déjà sauvegardés dans ses systèmes. Si vous avez des doutes au sujet de toute correspondance ou de tout appel que vous recevez à ce sujet, communiquez vous-même avec votre banque à une adresse électronique ou à un numéro de téléphone que vous savez être légitime.

Vérifiez régulièrement vos relevés bancaires et de carte de crédit. Également, vous devrez souvent passer en revue les transactions en ligne. Signalez immédiatement à votre banque toute transaction que vous n’avez pas accomplie vous-même.

Par ailleurs, l’ABC publie périodiquement un Conseil en matière de protection de la fraude. Inscrivez-vous afin de recevoir régulièrement les conseils et les renseignements pertinents à la sécurité de votre argent et de vos renseignements personnels.