Fermer

 

 

 


La fraude par carte de débit

Dernière modification 22 mars 2016

L’utilisation des cartes de débit fait désormais partie intégrante de la vie de nombreux Canadiens. En fait, les Canadiens figurent parmi les principaux utilisateurs de cartes de débit par habitant au monde. Que ce soit pour effectuer un retrait à un GAB, payer l’épicerie de la semaine ou entrer son NIP pour une soirée au cinéma, la carte de débit est un moyen simple d’avoir accès à son argent. C’est une façon pratique d’obtenir de l’argent à 65 000 guichets automatiques bancaires et distributrices de billets, et d’effectuer des achats chez plus de 500 000 détaillants à l'échelle du Canada.

Son utilisation est très sécuritaire, plus de 99 % des transactions par cartes de débit s’effectuant chaque année au Canada sans aucun incident. Et bien que votre banque s’efforce de vous protéger contre la fraude, vous pouvez aussi adopter vous-même de simples mesures à cette fin.

Qu’est-ce que la fraude par carte de débit?

Ce type de fraude peut survenir lorsqu’un voleur « clone » l’information de la piste magnétique se trouvant au verso d’une carte de débit pour ainsi créer un double de celle-ci. Il doit également s’emparer de votre numéro d’identification personnel (NIP) pour accéder à votre compte et retirer de l'argent ou effectuer un achat. La fraude par carte de débit peut survenir également lorsque votre carte est volée et que vous n’aviez pas pris les mesures nécessaires pour protéger votre NIP.

Votre banque s’efforce de vous protéger

Les banques ont prévu des équipes de spécialistes ainsi que des systèmes de détection et de prévention très perfectionnés pour protéger les clients contre la fraude par carte de débit. Très souvent, les systèmes de sécurité des banques peuvent détecter la fraude de même que rembourser et aviser un client avant que celui-ci ne s’aperçoive qu’une fraude a eu lieu.

Toutefois, les banques comprennent qu’il peut être bouleversant pour un client de se retrouver victime d’une fraude par carte de débit. Après tout, il a perdu son argent. Lorsqu’une fraude survient, les banques se penchent immédiatement sur la question et remboursent le client le plus tôt possible, généralement en l’espace de quelques jours et parfois avant même que le client s’en rende compte. La fraude par carte de débit : illustration

Lorsque vous utilisez votre carte de débit, vous êtes protégé par le Code de pratique canadien des services de cartes de débit et par les politiques d’Interac, qui vous garantissent un remboursement de la part de votre institution financière au cas où vous devenez victime d’une fraude.

Le Canada est passé à une technologie plus sécuritaire

Les mesures de sécurité s’améliorent constamment, et la technologie se perfectionne pour prévenir la fraude. Les banques, l’Association Interac et les principales associations de cartes de crédit ont mis en place la technologie de la carte à puce pour les cartes de débit et de crédit. En plus de comporter une piste magnétique au verso, ces cartes intègrent une micropuce. Elles utilisent une technologie appelée « cryptographie » qui permet la communication entre la carte et le terminal du marchand ainsi que la vérification de la carte.

La micropuce est la technologie de pointe en matière de cartes de paiement et il est extrêmement difficile de la copier. La transition vers la technologie de la carte à puce s’est bien déroulée : toutes les cartes et tous des GAB sont désormais capables d’effectuer les transactions par micropuce; la plupart des terminaux de détaillants le sont également.

Pour en apprendre davantage sur cette technologie, visitez les sites Web aux adresses suivantes :

Comment se protéger

Votre banque possède des systèmes de sécurité sophistiqués, mais vous pouvez aussi prendre d’autres mesures importantes pour accroître votre protection.

  • Protégez toujours votre NIP au moyen de votre épaule ou de votre main lorsque vous l’entrez au clavier.
  • Insérez toujours votre carte au lieu de la glisser. Si le terminal du magasin ne peut lire les cartes à puce, un message vous en avertira et vous pourrez alors glisser votre carte. Ainsi, vous vous protégerez du clonage. N’oubliez pas de reprendre votre carte une fois la transaction terminée. 
  • Ne prêtez jamais votre carte et ne divulguez jamais votre NIP à qui que ce soit.
  • Mémorisez votre NIP; ne le conservez pas par écrit.
  • Assurez-vous que votre NIP ne peut pas être  facilement détecté si votre carte est perdue ou volée – n’utilisez pas votre date de naissance, votre adresse ou une partie de votre numéro de téléphone.  
  • Passez en revue régulièrement vos relevés bancaires mensuels ou en ligne, et signalez immédiatement à votre institution financière tout élément inhabituel.
  • Changez régulièrement votre NIP.

Que faire si vous êtes victime d’une fraude par carte de débit

Si vous êtes victime d’une fraude par carte de débit, vous devriez communiquer immédiatement avec votre banque, qui prendra les mesures appropriées pour vous protéger. Par exemple, il se peut qu’elle bloque votre carte pour prévenir les pertes, vous demande de changer de NIP ou annule votre carte et vous en émette une nouvelle. Selon les circonstances, la banque peut aussi vous demander de signer un affidavit si votre compte comporte des transactions frauduleuses. S’il manque de l’argent dans votre compte, elle s’efforcera de vous rembourser le plus rapidement possible, en général dans un délai de deux ou trois jours ou parfois avant même que vous ne vous rendiez compte du vol. 

Prévalence de la fraude par carte de débit

La fraude par carte de débit est un crime que les banques prennent très au sérieux. Leurs efforts pour combattre ce crime portent leurs fruits, la fraude sur cartes de débit ayant chuté de 92 %, passant d’un sommet de 142 millions de dollars en 2009 à 11,8 millions en 2015.

Parmi les plus de 27 millions de cartes de débit actives en circulation, seulement 0,09 % ont fait l’objet d’un incident de clonage en 2015, de sorte que les risques que cette fraude se produise sont très faibles. Cependant, les banques continueront d’adopter de nouvelles technologies et pratiques pour la contrer, de travailler avec la police et de protéger leurs clients.

L’Association Interac recueille des statistiques sur la fraude par carte de débit auprès des banques et des autres émetteurs de cartes de débit, que l’on peut trouver sur son site Web. Interac y offre également de l’information sur la sécurité.  

 

Le saviez-vous?

Your Money Logo

L’ABC a prévu un module sur la prévention de la fraude dans son programme gratuit de littératie financière Votre Argent-Aînés.

Pour s’informer et réserver un séminaire : www.votreargent.cba.ca/seniors.

 

Contenu connexe